Naviguer en mer, sur un lac ou un fleuve est un plaisir unique, mais nécessite un permis bateau. Qu’il soit côtier, fluvial ou hauturier, chaque permis a ses spécificités et conditions d’obtention. Des formations théoriques et pratiques sont requises, avec des tests à passer. Le tarif peut varier, mais l’investissement en vaut la peine pour vivre l’expérience de la plaisance. Préparez-vous à hisser la grand-voile avec notre guide complet pour devenir capitaine.

 

 

Quels sont les différents types de permis bateau ?

 

Différents types de permis bateau sont disponibles en fonction de votre à usage personnel. Ces permis, obligatoires pour piloter des bateaux à moteur de plus de 6 chevaux (4,5 kilowatts), sont conçus pour répondre à des activités nautiques spécifiques. Ils se divisent en deux principales catégories :

 

  • le permis plaisance option côtière, ou permis côtier, adapté à la navigation en mer ;
  • le permis plaisance option eaux intérieures, ou permis fluvial, destiné à la navigation fluviale.
  • Le permis Hauturier, destiné à la navigation à plus de 6 milles d’un abri.

 

permis bateau

 

Le permis côtier

Le permis côtier est essentiel pour la navigation en mer jusqu’à 6 milles d’un abri, soit environ 10 kilomètres. Il est obligatoire pour piloter un bateau de plaisance dont la puissance excède 6 chevaux. Toutefois, il n’est pas requis pour barrer un voilier en mer. Pour naviguer au-delà de 6 milles d’un abri, l’extension hauturière est nécessaire.

 

Le permis fluvial

Le permis fluvial autorise la navigation sur les canaux, les lacs ou les rivières. Obligatoire pour piloter un bateau de plaisance de plus de 6 chevaux et moins de 20 mètres de longueur, il offre la liberté d’explorer les voies navigables intérieures en toute sécurité. Il existe une extension, appelée extension dénommée “Grande plaisance eaux intérieures”, qui élargit les possibilités de navigation sans limite quant à la longueur du navire.

 

Le permis hauturier

Comme indiqué ci-dessus, le permis hauturier est une extension du permis plaisance option côtière. Il offre une liberté de navigation en haute mer illimitée, aussi bien le jour que la nuit. Ce sésame est adapté aux plaisanciers qui explorent les étendues maritimes sur d’importantes embarcations, du type yacht ou gros bateau.

 

Comment passer son permis bateau ?

Pour obtenir votre permis bateau, vous devez vous inscrire à une formation théorique et pratique dispensée par un centre de formation agréé. À défaut, l’absence de ce permis est passible d’une amende de 1 500 €. L’âge requis pour passer le permis côtier ou fluvial est de 16 ans minimum. Mais, il est possible de piloter un bateau dès l’âge de 14 ans en journée, si l’embarcation fait moins de 20 mètres et que vous êtes membre d’une fédération sportive.

Les conditions d'accès au permis côtier

Pour constituer votre dossier d'inscription au permis côtier, vous devez fournir les éléments suivants :

 

  • Formulaire de demande d’inscription au permis bateau à moteur option “côtière”.
  • Votre photo d’identité en couleur.
  • Un timbre fiscal d’une valeur de 78 € pour la délivrance du permis.
  • Une photocopie de votre carte nationale d’identité ou de votre passeport valide.
  • Un certificat d’aptitude physique délivré par un médecin depuis moins de 6 mois.

Les conditions d’accès au permis fluvial

C’est le formulaire de demande d’inscription au permis bateau à moteur option “eaux intérieures” qu’il vous faut compléter pour votre dossier d’inscription au permis fluvial. Les autres documents requis sont les mêmes que pour le permis côtier (cf ci-dessus).

 

Les conditions d’accès au permis hauturier

Vous pouvez obtenir l’extension hauturière de votre permis bateau si vous avez au moins 16 ans et que vous détenez le permis A ou le permis plaisance option côtière. Les documents requis sont les suivants :

 

  • L’original de votre permis.
  • Si ce dernier date de plus de dix ans, une photo d’identité récente et en couleur.
  • Un timbre fiscal de 38 € pour le droit d’inscription

 

Où passer son permis bateau en France ?

 

permis plaisance fluvial

 

Deux étapes sont nécessaires pour obtenir votre permis bateau français : l’épreuve théorique et l’épreuve pratique. Vous avez le choix de présenter le premier dans un organisme agréé par l’État à cet effet ou vous inscrire aux deux examens auprès d’un bateau-école. Ces derniers sont présents dans une multitude de villes françaises qui ont soit un accès à la mer, soit un accès aux voies navigables. Renseignez-vous auprès d’un bureau des Affaires maritimes pour obtenir la liste des centres agréés. Si vous souhaitez vous présenter à l’examen pratique en qualité de candidat libre, c’est possible. Dans ce cas, prenez contact avec la Direction des Affaires maritimes de votre département de résidence.

 

Les épreuves du permis bateau

Pour obtenir votre permis bateau, vous devez suivre une formation théorique et une formation pratique dans un bateau-école agréé.

 

La formation théorique du permis bateau

La formation théorique du permis bateau se déroule dans une salle sous la supervision d’un moniteur. Elle peut être dispensée de manière individuelle ou collective. Vous y apprenez les règles de sécurité, la signalisation maritime, la navigation et d’autres connaissances essentielles pour naviguer en toute sécurité : balisage, carte marine, radio VHF, règles de barre…

 

La formation pratique du permis bateau

La formation pratique du permis bateau se déroule sur une durée totale de 3 heures 30, dont 2 heures sont consacrées à la conduite effective d’un bateau-école. Les enseignements portent sur la réalisation des diverses manœuvres à connaître impérativement lorsqu’on prend la barre d’un bateau.

 

L’examen théorique du permis bateau

L’examen théorique se déroule sur une tablette numérique. Vous aurez à répondre à un questionnaire à choix multiples (QCM) comprenant 40 questions. Vous avez la possibilité de faire jusqu’à 5 erreurs pour passer à l’étape de l’examen pratique dans les 18 mois.

 

L’examen pratique du permis bateau

Pendant l’examen théorique, un formateur accompagne un petit groupe de candidats. Chacun est évalué individuellement pour vérifier sa maîtrise des manœuvres, de la sécurité en navigation, et d’autres compétences nécessaires pour naviguer en toute sécurité.

 

Quel est le prix du permis bateau ?

 

permis bateau cotier

 

Le coût du permis bateau varie en fonction du type de permis que vous souhaitez obtenir.

 

Le tarif du permis côtier

Pour le permis côtier, l’inscription est de 108 €, et la formation, comprenant les livrets d’apprentissage, est de 350 €. Aucun matériel supplémentaire n’est requis, ce qui porte le prix total, formation comprise, à 448 €.

 

Le tarif du permis fluvial

En ce qui concerne le permis plaisance eaux intérieures, l’inscription s’élève à 108 €, tandis que la formation théorique et pratique coûte 350 €. Aucun matériel supplémentaire n’est nécessaire, ce qui fixe le coût total, formation incluse, à 448 €.

 

Le tarif du permis hauturier

Pour l’extension hauturière, l’inscription est de 38 €, et la formation coûte 300 €. Un supplément de 29 € est requis pour le matériel, ce qui porte le prix total, formation comprise, à 367 €.

 

Comment retrouver son numéro de permis bateau ?

Si vous avez égaré votre numéro de permis bateau, plusieurs options s’offrent à vous pour le retrouver.

 

Vous pouvez commencer par vérifier les documents d’enregistrement que vous avez reçus lors de la délivrance de votre permis. Ces documents comportent généralement votre nom, votre adresse et les informations relatives à votre permis, y compris votre numéro.

 

Si vous ne parvenez pas à le retrouver, vous pouvez également consulter le site gouv.fr. Cherchez la rubrique dédiée aux permis bateau et suivez les instructions indiquées pour retrouver votre numéro de permis.

 

Si malgré tout, le numéro ne peut être retrouvé, il est possible de demander un duplicata de votre permis bateau. Notez cependant que cette démarche peut impliquer des frais.

Enfin, n’hésitez pas à contacter le service délivrant le permis. Fournissez toutes les informations nécessaires pour permettre la recherche de votre dossier.

 

Il est donc essentiel de conserver soigneusement votre numéro de permis bateau pour éviter tout désagrément.

Financer votre projet nautique Flèche de bouton

FAQ

Naviguer sur un fleuve avec un permis côtier : est-ce possible ?

Non, outre la navigation en mer à moins de 6 milles des côtes, le permis côtier vous permet de voguer sur un plan d’eau fermé ou un lac ; mais pas sur les fleuves, les canaux ou les rivières. C’est un permis fluvial qu’il vous faut pour naviguer sur un fleuve.

 

Le permis de plaisance : pour qui et pourquoi ?

Selon sa catégorie, le permis plaisance permet de prendre la barre d’un bateau de moins de 20 mètres. Il est ouvert aux personnes de plus de 16 ans et, sous certaines conditions, aux mineurs de 14 ans ayant suivi une formation avec un titulaire du permis bateau.

 

Est-il difficile de passer le permis bateau ?

Passer le permis bateau se déroule en deux étapes, l’une théorique et l’autre pratique. Cet examen est d’autant plus facile à présenter si vous avez suivi les formations adéquates au préalable.

 

Qu’est-ce qu’un timbre fiscal et comment l’obtenir ?

Un timbre fiscal est un moyen de paiement obligatoire pour certains actes administratifs, comme l’obtention d’un permis bateau. Depuis le 1er juin 2018, les timbres fiscaux doivent être achetés en ligne et payés de manière dématérialisée sur le site timbres.impots.gouv.fr. Ces timbres ont une durée de validité de 12 mois à compter de leur achat.

 

Que faire en cas de perte du permis ?

Si vous avez perdu votre permis bateau ou que le document vous a été volé, vous pouvez en demander un duplicata. Pour ce faire, connectez-vous sur le site du service public avec vos identifiants France Connect.